19
Sat, Sep

Autobiographical memory functioning following spontaneous partial remission of Posttraumatic Stress Disorder: an exploratory study

JIDV n°36
Typography

 

BILLOUXS.ª*ARBUS, C.& VOLTZENGEL, V.bd

 

Brain Imaging and Neurological Disabilities Laboratory (UMR U825), University of Toulouse III - Paul Sabatier, Purpan-Casselardit Hospital, Toulouse University Hospital, [France] ; b Octogone - CERPP (EA 4156), University of Toulouse II - Jean Jaurès, Toulouse, [France]

 

 

Fonctionnement de la mémoire autobiographique après remission partielle spontanée d’un Trouble de Stress Posttraumatique: une etude exploratoire

 

Résumé 

Une altération de la mémoire autobiographie (MA) a été largement observée dans le Trouble de Stress Posttraumatique (TSPT). Cependant, tout cela reste vague ce déficit de la MA pourrait être dû à un dysfonctionnement prémorbide, à l’exposition traumatique elle même ou au développement ultérieur des symptômes de TSPT. De plus, peu d’études ont évalué la MA chez des participants qui ont récupéré d’un TSPT. Notre objectif était de comparer les performances en MA chez des participants avec rémission partielle spontanée d’un TSPT, chez des participants exposés à un évènement traumatique mais sans antécédent de TSPT et chez des contrôles n’ayant jamais été exposés. La MA a été évaluée chez tous les participants avec une tâche de mots-indices. Le groupe avec antécédent de TSPT a complété l’échelle de l’état de stress posttraumatique (PCL-S) pour confirmer la rémission. Il n’y avait pas de différence significative entre les scores de MA des trois groupes et aucune corrélation significative n’a été observée entre les performances en MA et les symptômes traumatiques pour le groupe avec antécédent de TSPT. Ces résultats suggèrent qu’en rémission d’un TSPT la MA n’est pas altérée.

Mots-clés : Mémoire Autobiographique, Spécificité, trauma, TSPT, Rémission, valence émotionnelle

 

 

Abstract

Autobiographical memory (AM) impairment is widely observed in posttraumatic stress disorder (PTSD). However, it remains unclear whether this deficit is due to premorbid AM dysfunction, to the trauma exposure itself or to subsequent development of PTSD symptomatology. Moreover, few studies have assessed AM in participants who have recovered from PTSD. Our aim was to compare AM performance in participants with spontaneous partial remission of PTSD, participants exposed to a traumatic event but with no history of PTSD, and controls with no trauma exposure. All participants underwent AM assessment with a cue-word task. The group with a history of PTSD completed the PTSD Checklist Specific questionnaire to confirm remission. There was no significant difference between the three groups for AM scores and no significant correlation was observed between AM performance and traumatic symptoms in the group with history of PTSD. These findings suggest that when PTSD is in remission, AM is not impaired.

Keywords Autobiographical Memory, Specificity, Trauma, PTSD, Remission, Cue-word valence

 

  

 Télécharger l'article au complet en PDF

 
 
En cas de problème, contacter  This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.