28
Thu, May

EDUCATION : LE BOUC ÉMISSAIRE ET SON RENVERSEMENT, L’INTÉGRATION DU TIERS PRÉCÉDEMMENT EXCLU

JIDV n°36
Typography

 

Université de Rouen, CIVIIC

 

Résumé 

La notion métaphorique de bouc émissaire désignant d’abord un vieux rite judaïque serait considérée comme obstacle par bien des épistémologies en sciences humaines ou en philosophie. Pourtant l’usage savant séculaire, en religion, en art, en politique, en anthropologie, en psychologie sociale, etc. y revient obstinément. Dans cet article, nous voulons mieux comprendre l’origine, la fonction, la force de ce qu’il est difficile de voir comme simple prénotion. Après un rappel de l’élucidation et la critique par l’anthropologie de l’existence d’un véritable mécanisme, nous évoquons sa persistance au cœur même du processus éducatif. L’approche symbolique en anthropologie et en philosophie, l’approche interlocutive en linguistique et philosophie du langage, nous permettent de repérer un renversement du bouc émissaire dans l’intégration du tiers personnel précédemment exclu. Dès lors, il devient possible de proposer une éthique de, par et pour la personne, antidote à l’individualisme hyper-mimétique. Nous proposons quelques pistes pour prévenir, contrer puis dépasser les processus d’exclusion du bouc émissaire dans le contexte scolaire, en formulant les bases d’une éthique altruiste de l’enseignant.

Mots-clés : rite d’expulsion ; processus du bouc émissaire ; théorie mimétique ; morphogenèse ; renversement pharmacologique ; intégration du tiers précédemment exclu ; émergence de la personne ; éthique altruiste de l’enseignant.

 

 

  

 Télécharger l'article au complet en PDF

 
 
En cas de problème, contacter  This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.